Quelle protection choisir contre l’incontinence chez les seniors ?

Quelles protections choisir contre l'incontinence adulte ?

L’incontinence touche majoritairement les personnes âgées. En effet, des récentes études ont montré que 30 % des séniors sont touchés par ces troubles. La cause principale de l’incontinence chez les séniors est liée à l’amenuisement des fibres musculaires des sphincters et de la vessie. Cette dégénérescence est inhérente au vieillissement.

Comment se protéger de l'incontinence adulte ?

Quels sont les différents types d’incontinence chez les séniors ?

L’incontinence chez les séniors peut se présenter sous diverses formes. Les quatre types qui existent chez les personnes âgées sont l’incontinence d’effort, de situation, par regorgement ou due à un handicap moteur.

Comme nous l’avons déjà signalé, le vieillissement est la cause principale de l’incontinence, mais ce mal peut également avoir des origines physiques et psychologiques. Chez un sénior, ce trouble est un facteur d’isolement social et aussi de dépression. Si l’un de vos proches commence à souffrir d’énurésie, entamer le dialogue est primordial. Il est inutile de dramatiser les choses, l’objectif est de trouver une solution efficace à ce problème.

Solliciter une aide à domicile

Ces dernières années, plusieurs structures ont été développées autour du maintien à domicile des séniors. Ces aides visent avant tout à offrir aux séniors un confort physique et matériel digne de ce nom. Les aidants ont donc pour mission d’aider les personnes âgées à mieux vivre leurs problèmes d’incontinence et à garder leurs repères.

Comment bien gérer les problèmes d’incontinence ?

Il existe de nombreuses solutions de protection contre l’incontinence urinaire ou anale. On les classe en plusieurs catégories. Quel que soit le degré du problème rencontré par le sénior, il existe toujours une alternative confortable et hygiénique.

Si l’incontinence est passagère (le relâchement est involontaire, mais pas systématique), la protection anatomique est recommandée au sénior. Ce type de protection maintient les matières fécales et les urines à leur place. La forte pression exercée par la protection évite les débordements.

Les protections contre les fuites urinaires et l’incontinence légère ont une capacité d’absorption équivalente à 500 ml. Ces protections ressemblent à des serviettes hygiéniques ou des protège-slips. Ces types de protections sont recommandés pour les incontinences par regorgement et pour les incontinences d’effort.

Pour les autres types d’incontinence, il est préférable d’opter pour des solutions qui disposent d’une capacité d’absorption qui se situe entre 500 ml à 2000 ml. Les protections de ce type sont plus volumineuses. Les produits les plus utilisés sont les changes complets, les protections anatomiques, les alèses, les slips absorbants et les protections avec ceinture.

Les fabricants de protection font actuellement preuve de génie et proposent  des produits non absorbants et des produits absorbants, mais réutilisables.

L'incontinence adulte peut être une source d'isolement chez les séniors.

Est-il possible de soigner l’incontinence ?

Oui, il est possible de soigner l’incontinence, mais pas toutes les formes. Seules les incontinences urinaires par impériosité et mixte peuvent être soignées efficacement avec des médicaments. Le but de la prise de ces médicaments est de réduire la fréquence et le volume des fuites urinaires qui se produisent le jour et la nuit. À terme, les médicaments peuvent faire totalement disparaître l’incontinence.

Les séniors peuvent également subir des petites interventions pour soigner leur souci de fuite. La chirurgie la plus pratiquée est actuellement la bandelette qui est très efficace contre l’incontinence d’effort chez la femme. Cette pratique consiste à insérer une bandelette synthétique de polypropylène dans le vagin. Pour les hommes, on fait surtout référence au traitement chirurgical de l’adénome de prostate. Si l’état du sénior le permet encore, il pourra se faire poser un sphincter artificiel qui l’aidera à assurer sa continence. Ce dispositif se contrôle via une pompe qui commande la pression du col vésical.

Retrouvez d’autres articles qui pourraient vous intéresser ici !