Le syndrome des yeux secs qui est communément connu sous le nom de sécheresse oculaire ou xérophtalmie. Il  est dû à la production insuffisante de liquide lacrymal. Normalement, le liquide lacrymal sert à protéger l’œil des agents pathogènes. Ce syndrome est à prendre au sérieux, car il est souvent à l’origine des infections et des inflammations oculaires. S’il n’est pas pris à temps, la sécheresse oculaire peut provoquer des ulcères de la cornée. Néanmoins, vous n’avez aucune crainte à avoir puisque cette sécheresse oculaire est bénigne et assez facile à guérir.

Consultation d’ophtalmologie

Les symptômes des yeux secs

Il est facile de reconnaître les symptômes des yeux secs. Les personnes atteintes de ce syndrome ressentent des démangeaisons ou des picotements dans les yeux. Parfois, elles ont l’impression d’avoir du sable dans leurs yeux. Au réveil, ces personnes, surtout les séniors ont les paupières collées. Ces nombreuses difficultés sont souvent accompagnées d’une sensibilité très accrue au vent, à la lumière et au froid. Le port des lentilles de contact est proscrit en cas de confirmation du syndrome.

Comment prévenir le syndrome des yeux secs ?

Il est tout à fait possible de prévenir les yeux secs, et cela, en adoptant certaines habitudes. La première chose à faire est de faire en sorte de ne jamais recevoir de l’air directement dans les yeux. En effet, le vent assèche le liquide présent dans l’œil. Dans la mesure du possible, utilisez un humidificateur et abaissez le chauffage chez vous. Il est également recommandé de porter des lunettes de soleil une fois à l’extérieur. Si vous portez des verres de contact, évitez de les avoir en permanence. Prévoyez des pauses régulières dans le cas où vous travaillez devant un ordinateur pendant au moins 8 heures. Il en est de même lorsque vous lisez, ou même lorsque vous regardez la télé. Si vous êtes sportif, n’amenez jamais dans le bassin vos lunettes protectrices, car le chlore est très irritant. Dans un milieu où l’environnement est pollué et agressif, il est conseillé de porter des lunettes de protection.

Comment traiter les yeux secs ?

Le traitement le plus rapide et le plus efficace pour traiter les yeux secs est l’utilisation des gouttes oculaires ou des larmes artificielles. Ces produits compensent le déficit des larmes. Il faut noter que toutes les gouttes ne se valent pas. Les produits comme le sérum physiologique ne contiennent que de l’eau et des sels minéraux, alors que le film lacrymal contient des lipides. Les traitements les plus récents qui se présentent sous la forme de gels lubrifiants sont également très efficaces.

Parfois, les personnes atteintes de ce syndrome ont besoin d’une rééducation du clignement des yeux. L’azithromycine, un antibiotique sous forme de collyre permet également d’améliorer la sécheresse oculaire, non par l’effet antibiotique, mais par l’effet anti-enzymatique. Ce produit a pour but principal d’améliorer la qualité des sécrétions de l’œil. Certains traitements qui contiennent des effets anti-inflammatoires sont également conseillés. Ces produits, également sous forme de collyre contiennent des corticoïdes et de la ciclosporine. Il faudra dans tous les cas consulter son médecin ou son ophtalmologue qui proposera le traitement le plus adapté.

Il existe également des traitements par voie orale des yeux secs, parmi lesquels figurent l’huile d’argousier et les produits riches en oméga 3 et antioxydants.

Facebooktwittergoogle_plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *