L’échographie est un examen médical que l’on réalise au moyen d’un échographe et qui permet d’obtenir une image vidéo de l’intérieur du corps. L’échographie est une procédure obligatoire pour les femmes enceintes. En effet, il faut s’assurer que le bébé est en bonne santé et se développe bien. Entre les premiers mois et la date prévue de l’accouchement, les femmes enceintes doivent passer trois échographies à des dates bien précises.

Suivi de grossesse: les échographies à faire

Le calendrier de grossesse

Durant les 9 mois de grossesse, les femmes ont un nombre important de formalités de grossesse à réaliser. Ces examens sont obligatoires. Pour ne rien oublier, il est conseillé de se faire un calendrier de grossesse, dans lequel vous marquerez les rendez-vous importants avec votre médecin.

La première échographie

La première échographie est une étape très importante, puisque ce sera au cours de ce moment que les parents vont rencontrer le bébé pour la toute première fois. Il va falloir prendre rendez-vous dès le second mois de grossesse. La première séance soit se dérouler entre la 11e et la 13e semaine d’aménorrhée, autrement dit, durant le troisième mois de grossesse. Cette première échographie est ce qu’on appelle l’échographie de datation, car elle permet de définir la chronologie exacte de la grossesse. L’objectif de l’échographie de datation est également de déterminer la nature de la grossesse. En outre, elle met en évidence les grossesses multiples. Vous saurez à ce moment-là si vous attendez des jumeaux. Il est proscrit d’appliquer de la crème sur le ventre durant la première échographie, car cela risque de perturber le déroulement de l’examen. Avant de se rendre chez le médecin, la femme enceinte doit boire un litre d’eau.

La seconde échographie

La seconde échographie est pratiquée durant le 5e mois de grossesse. Son objectif est de s’assurer que la croissance et le développement du bébé se déroulent sans encombre. La deuxième échographie sera plus longue. En moyenne, la séance durera une heure. En effet, le médecin aura des quantités de choses à inspecter. Il vérifiera que le bébé est bien formé, actif, vous aurez l’opportunité de le voir en entier.

L’échographiste passera en revue l’état de son squelette, son poids, sa taille et aussi son crâne. Il vérifiera que ses organes sont tous là. L’objectif secondaire de cette échographie est de traquer les moindres anomalies et les malformations. Le placenta sera également vérifié pour voir si les échanges entre le bébé et la maman se font normalement. Si vous souhaitez le connaître, le sexe du bébé pourra vous être révélé durant cette seconde échographie.

La troisième échographie

La troisième séance doit se dérouler autour de la 32e semaine d’aménorrhée, autrement dit, au 8e mois. En principe, cette échographie est la dernière. Elle confirmera si la fin de la grossesse se passe dans les bonnes conditions et si éventuellement vous allez faire face à un accouchement difficile. À ce stade, le bébé est déjà suffisament grand pour que vous puissiez le voir. La séance devrait durer une demi-heure.

Cette troisième échographie sera également un moyen pour l’échographiste de s’assurer que la croissance de l’enfant est harmonieuse. Il recherchera toujours les anomalies et s’assurera que le placenta remplisse bien sa fonction. Il vérifiera également l’emplacement exact du bébé dans votre utérus.

Pourquoi trois échographies seulement ?

Si la grossesse se déroule sans accroche, il n’est pas nécessaire de faire plus de trois échographies. En fait, ces échographies sont recommandées, mais pas obligatoires. Elles sont proposées à toutes les futures mères qui sont prises en charge par l’assurance maladie. Par contre, les grossesses à risques demandent une surveillance plus poussée.

 

facebooktwittergoogle_plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *