L’ostéoporose est un mal qui se caractérise par la perte de la résistance des os, ce qui les rend très sensibles et fragiles. Certes, il existe un traitement contre l’ostéoporose, mais la prévention demeure le meilleur des traitements.

Comment prévenir l'ostéoporose ?

Effectuer un dépistage

L’objectif de la prévention est d’empêcher que les os ne se fracturent au moindre choc. Les personnes qui doivent se faire dépister de l’ostéoporose sont les quinquagénaires, les nonagénaires et les femmes ménopausées. Les personnes qui souffrent d’arthrite rhumatoïde sont potentiellement à risque et devront également effectuer un dépistage. Cependant, il faut s’en préoccuper dès le plus jeune âge. Les enfants qui ont un mode de vie saine seront par exemple, rarement touchés par l’ostéoporose une fois à l’âge d’un sénior.

Faire de l’exercice pour prévenir l’ostéoporose

Des études ont démontré que faire des exercices réguliers est bon pour la santé des os. Il est donc important d’être actif durant l’enfance, l’adolescence et à l’âge adulte. Le sport permet de se constituer un squelette plus résistant. Les personnes qui ont une bonne forme physique développent un meilleur équilibre, ce qui contribue à limiter les risques de chute. Les médecins recommandent de pratiquer 30 minutes d’activité physique 3 ou 4 fois par semaine. Ce n’est pas la durée des séances qui compte mais leur fréquence.

Nous vous recommandons les exercices suivants :

  • La mise en charge :

Les exercices avec mise en charge fortifient les os et les muscles. Les activités de mise en charge les plus populaires sont le basket, le foot, le volley, la marche ou la danse. Le seul fait de monter les escaliers est également considéré comme un exercice de mise en charge.

  • La contre résistance :

La musculation est l’exercice de contre résistance par excellence. Le travail de contre résistance se pratique avec des poids et des haltères. L’idéal est de pratiquer une à deux fois par semaine en augmentant petit à petit l’intensité.

  • La mise en équilibre

Les exercices de mise en équilibre visent à améliorer l’équilibre. Ils contribuent également à rétablir une posture adéquate au cours de la marche par exemple. Ces activités sont très efficaces pour prévenir les risques de chute.

Faire le plein de calcium pour éviter l’ostéoporose

Pour bien fonctionner, les cellules du corps ont besoin de calcium. Une alimentation riche en calcium permettra au corps de combler ses besoins sans qu’il n’ait à tirer dans ses réserves contenues dans les os. Pour obtenir un apport suffisant en calcium, il faut manger régulièrement des produits laitiers, de la sardine, des produits à base de soja, des légumes verts, du saumon et bien d’autres.

Faire le plein de vitamine D pour prévenir l’ostéoporose

La vitamine D est vitale pour la santé des os et celle des dents. En effet, cette vitamine améliore l’absorption du calcium dans les intestins. Elle participe également à sa fixation dans les os. D’ailleurs, la forme active du calcium est synthétisée dans la peau lorsqu’elle est exposée aux rayons UV. On retrouve très peu de vitamine D dans la nourriture, à l’exception des poissons comme la sardine, le saumon, le hareng et le maquereau. Pour cette raison, certains pays n’hésitent pas à enrichir des aliments avec de la vitamine D. Aux États-Unis, par exemple, le riz, le soja, la margarine et le lait ont volontairement été enrichis à la vitamine D.

Les autres mesures préventives contre l’ostéoporose

Au besoin, les personnes à risques devront prendre des suppléments nutritifs à base de calcium et de vitamine D.

Les personnes de moins de 50 ans et qui sont relativement en bonne santé devront prendre 400 à 1000 UI de vitamine D par jour ainsi que 1200 mg de calcium sous forme d’apport alimentaire.

Les personnes de plus de 50 ans doivent prendre 800 à 2000 UI de vitamine D et un apport alimentaire en calcium de 1200 mg au besoin.

facebooktwittergoogle_plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *