Bébé est en âge de faire ses premières dents ? Il ne faut pas se voiler la face, cette période sera difficile à vivre aussi bien pour le bébé que pour vous. Si certains enfants arrivent à supporter leurs poussées dentaires, les autres ont du mal à s’y faire. Vous retrouvez dans ce dossier, les signes d’une poussée dentaire ainsi que des conseils pratiques pour les soulager efficacement.

Tout comprendre sur les premières dents de bébé

À quel âge apparaissent les premières dents de bébé ?

En principe, les premières dents de bébé apparaissent vers l’âge de 6 mois. Il faut cependant  noter qu’il existe d’énormes disparités entre les enfants. Dans la grande majorité, c’est l’incisive médiane inférieure qui apparaît en premier. Les incisives centrales et latérales ne sortent qu’à l’âge de 6 à 12 mois. Les quatre molaires n’apparaissent que vers 18 mois. Et enfin, les 4 canines et les 4 dernières molaires n’apparaîtront pas avant 30 mois. Il s’agit ici d’un calendrier à titre indicatif,  gardez à l’esprit que chaque bébé se développe à son propre rythme.

Quels sont les symptômes de la poussée dentaire ?

Encore une fois, les symptômes de la poussée dentaire varient chez les bébés, mais les plus populaires sont les suivants :

  • Pleurs répétés
  • Diarrhée
  • Irritabilité
  • Hyper salivation
  • Fièvre
  • Réveils nocturnes
  • Perte d’appétit

Les symptômes de la poussée dentaire sont nombreux, néanmoins, il faut signaler qu’ils n’indiquent pas forcément la sortie d’une dent. Par exemple, si la température de bébé augmente jusqu’à atteindre les 38°C, il faut immédiatement consulter un médecin. Il en sera de même pour la diarrhée et les réveils intempestifs. Certains symptômes cliniques peuvent facilement être confondus avec ceux de la poussée dentaire. Dans le doute, il est conseillé de se renseigner auprès d’un médecin.

La poussée dentaire fait-elle mal ?

Lorsque bébé s’entortille dans tous le sens et mâche tout ce qui peut lui tomber sous les mains, c’est le signe qu’il essaie d’ atténuer la désagréable sensation ressentie lors de la poussée. Le fait de mâchouiller lui permet aussi d’aider la dent à percer la gencive. Il se peut que cette phase soit douloureuse, mais elle est tout de même supportable.

Comment soulager les douleurs ressenties lors de la poussée dentaire ?

Avant d’envisager une solution médicamenteuse, vous pouvez essayer de soulager l’inflammation causée par la poussée dentaire en offrant à bébé un anneau de dentition qu’il pourra mâcher au gré de ses envies. Certains anneaux peuvent être mis au réfrigérateur. Le froid offre un effet très apaisant sur la gencive enflée. Il rétracte les vaisseaux sanguins qui sont épaissis par l’inflammation. Au besoin, n’hésitez pas à lui masser les gencives avec un doigt ou une cuillère froide. Cela fera disparaître momentanément la douleur.

 Quels traitements pour soulager la poussée dentaire ?

Si les mesures énoncées ci-dessus ne portent aucun fruit, vous pouvez désormais en venir aux solutions médicamenteuses. Le plus efficace demeure le gel gingival qui est disponible en pharmacie. Ces produits médicamenteux sont non seulement antiseptiques, mais ils calment l’inflammation. Malheureusement, l’effet du gel ne dure qu’une heure. Si vous ne souhaitez pas utiliser ce gel, vous avez les produits homéopathiques. Le traitement homéopathique se fait à base de Chamomilla. Ce produit fait des miracles en traitement de fond.

Fabriquez votre propre anneau de dentition !

Pour fabriquer l’anneau de dentition, vous aurez besoin d’un anneau de bois, des rubans, d’un pinceau, d’un mètre ruban. Bien entendu, tous ces produits doivent être non toxiques. Il suffira de peindre l’anneau de bois et de décorer avec les rubans. Pour fixer les rubans, faites un beau double nœud à la fin et le tour est joué.

Facebooktwittergoogle_plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *