senior sommeilLe sommeil est un élément essentiel du bien-être, cependant, en France, un tiers des plus de 65 ans disent mal dormir. Cette détérioration non pas de la durée, mais de la qualité du sommeil aurait tendance à apparaître avec l’âge, à partir de la cinquantaine, en général.

Quels sont les symptômes de cette dégradation du sommeil et comment améliorer le sommeil senior?

 

Les symptômes de la dégradation du sommeil

Comme évoqué ci-dessus, le repos des séniors est court, mais surtout de mauvaise qualité. Une personne âgée peut souffrir d’un sommeil fragmenté et se réveiller plusieurs fois dans la nuit. Voici quelques raisons connues qui provoquent cette dégradation du sommeil:

Tout d’abord l’anxiété qui est connue pour être le principal perturbateur du sommeil. Il aurait tendance à toucher davantage les seniors que les juniors. En effet, des évènements tels que des ruptures, des enfants qui quittent le foyer familial, la retraite ou encore des deuils peuvent en être la cause.

De plus, l’apnée du sommeil peut apparaître avec l’âge. C’est alors un problème assez fréquent qui empêche les seniors de dormir convenablement. Par ailleurs, la ménopause qui touche une grande partie des femmes après un certain âge peut causer de violentes bouffées de chaleur nocturne.

Cependant, d’autres symptômes sont aussi connus des médecins. Les personnes âgées sont plus sensibles aux bruits environnants, cela entraîne un sommeil plus léger et donc des réveils nocturnes. La réduction des activités sociales qui provoquent un ennui et parfois une dépression, peut aussi en être une cause. Le senior a tendance à se coucher très tôt (aux alentours de 18H) et se réveillera aux aurores, voire en pleine nuit, un symptôme souvent confondu avec une insomnie.

 

Les conseils pour améliorer la qualité du sommeil des plus âgés

Tout d’abord, il est important de choisir un matelas qui correspond à la morphologie des seniors. Pour ce faire, il est possible de demander des conseils à un expert dans un cabinet orthopédique.

Ensuite, la chambre doit être disposée au calme et masquant un maximum de bruits environnants, qui sont très gênants pour un sommeil de qualité.

Pour résoudre le problème du coucher aux alentours de 18H, il est conseillé de sortir et de s’exposer au moins une fois par jour à la lumière du jour. Rester enfermer entraînera quasiment systématiquement une nuit perturbée ou non réparatrice. Ce conseil peut être amélioré s’il est associé à la pratique d’une activité sportive qui ne traumatise pas le corps, à l’exemple de la marche ou du golf, tout en veillant à bien s’hydrater.

Par ailleurs, la chambre doit être tenue à une température adéquate pour la personne âgée. Elle ne doit avoir ni trop froid, ni trop chaud.

Le sommeil peut aussi être amélioré grâce à l’alimentation. Manger des protéines au déjeuner stimulent la vigilance, tandis que manger des sucres lents au dîner encouragent l’endormissement.

Enfin, il faut abandonner l’idée de prendre un somnifère pour pouvoir s’endormir. Ces médicaments peuvent se révéler dangereux et n’améliorent pas la qualité du sommeil.

 

La qualité du sommeil améliore la longévité

À partir de la cinquantaine, ces perturbations du sommeil peuvent raccourcir la durée de vie. En suivant les conseils évoqués précédemment et en restant vigilant, la qualité du sommeil senior devrait être améliorée. Si les insomnies persistent après avoir appliqué ces préconisations, il est alors nécessaire de consulter un professionnel de la santé, qui saura trouver des solutions plus adaptées. Effectivement, il faut prendre en considération que chaque individu réagit différemment.

Facebooktwittergoogle_plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *