Pour votre santé, et pour celle de votre futur bébé, il est important que vous choisissiez la maternité adaptée.

Futurs parentsLa sécurité doit primer avant tout

Au moment de faire le comparatif, vous devez vous assurer que l’établissement que vous êtes en train de visiter possède le matériel et le personnel médical compatibles avec votre accouchement. Classiquement, une équipe médicale se compose d’une sage-femme, de son aide-soignante, du gynécologue obstétricien, de l’anesthésiste réanimateur et d’un pédiatre.
Pour la sécurité de la mère, il est impératif qu’un gynécologue, un anesthésiste réanimateur et un pédiatre soient toujours présents au sein de l’établissement médical, mais il faut noter que ceci dépend du nombre d’accouchements réalisés chaque année. D’après le décret d’application d’octobre 1998 qui fixe les conditions techniques du fonctionnement des maternités, « la présence médicale [d’un] un gynécologue-obstétricien présent tous les jours de l’année, 24 heures sur 24 » n’est obligatoire que si l’établissement accueille plus de 1500 naissances par an.

La classification des maternités

Les maternités sont classifiées en trois niveaux :

  1.  Les maternités de niveau 1 prennent en charge les accouchements pressentis sans complications, et cela, que la femme accouche naturellement, par voie basse ou par intervention chirurgicale.
  2.  Les maternités de niveau 2 sont équipées d’une unité de soins intensifs en néonatologie. Ces maternités peuvent accueillir des grossesses à risque ou des grossesses multiples. Classiquement, ces maternités prennent en charge les bébés qui ont besoin d’un suivi médical poussé après sa naissance.
  3.  Les maternités de niveau 3 disposent d’une unité de réanimation néonatale. Ces maternités prennent en main les grossesses à risque et les naissances prématurées.

Pour connaître dans quelle maternité vous devez vous rendre, vous devez demander conseil à votre médecin ou votre sage-femme. Si ces derniers estiment que votre accouchement est délicat ou à risque, vous n’aurez d’autres choix que de vous rendre dans une maternité de niveau 2 ou de niveau 3. En cas de complications, ces maternités sont équipées du nécessaire pour sauver la vie de votre bébé et la vôtre également.

Privilégiez un endroit confortable pour le bébé

Vous avez le droit d’apprécier les prestations de confort offertes par une maternité en vous y rendant quelques mois avant la date prévue de votre accouchement. Définissez vos attentes en matière de confort et référez-vous ensuite aux établissements qui ont su retenir votre attention. Certains établissements proposent des cours de préparation à la naissance, vous pourriez en profiter pour poser vos questions.
Informez-vous de l’état des chambres. Sont-elles ou non individuelles ? Avez-vous une salle de bains dans votre chambre Quelle est la durée du séjour post-natale ? Le père est-il en droit d’assister à l’accouchement ? Pour trouver l’établissement qui vous convienne, n’hésitez pas à anticiper votre choix.

Facebooktwittergoogle_plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *