L’alimentation de bébé sera très versatile durant sa première année. Après l’allaitement exclusif au biberon, la maman devra progressivement introduire d’autres aliments. Pour éclairer les doutes des jeunes parents, nous allons aborder la question au mois par mois.

L'alimentation du nourrisson

 

Les doses à respecter pour l’allaitement artificiel

De 0 à 4/6 mois, le bébé devra exclusivement être nourri avec du lait maternel qui demeure le meilleur choix pour son alimentation. Le lait maternel peut couvrir tous les besoins nutritionnels du bébé jusqu’à 6 mois. Les parents peuvent utiliser du lait infantile en l’absence ou en complément du lait maternel. Il est recommandé d’utiliser de l’eau faiblement minéralisée.

Durant le premier mois, le bébé aura quotidiennement besoin de 6 biberons de 90 ml d’eau dans lesquels seront ajoutées 3 mesures arasées de lait premier âge ou bien de 6 biberons de 120 ml d’eau et 4 mesures arasées de lait premier âge.

De 1 à 2 mois, bébé aura besoin de 6 biberons de 120 ml d’eau et de 4 mesures arasées de lait ou bien de 5 biberons de 150 ml d’eau et 5 mesures arasées de lait.

De 2 à 3 mois, bébé aura besoin de 5 biberons de 150 ml d’eau et de 5 mesures arasées de lait.

De 3 à 4 mois, il faudra 5 biberons de 150 ml d’eau et de 5 mesures de lait ou bien de 4 biberons de 180 ml d’eau et de 6 mesures de lait.

Les différentes catégories de lait

De 0 à 4/6 mois, il faut donner au bébé du lait premier âge, autrement dit du lait exclusivement pour nourrisson. De 4/6 à 12 mois, il faut lui donner du lait 2e âge ou préparation de suite. De 10/12 à 3 ans, l’enfant aura besoin du lait de croissance.

Notons toutefois que de 4 mois à un an, la mère peut toujours décider de poursuivre l’allaitement maternel ou passer au lait 2e âge.

Les repas du nourrisson

Les repas de bébé doivent être sans sel. Les fruits et les légumes seront  présentés sous forme de bouillon.

Dès 5 mois, bébé peut manger des légumes verts, mais donnez un seul légume vert par jour. Nous avons une préférence pour les carottes, les épinards, le potiron et les petits pois. Évitez cependant les légumes qui sont pleins de fibres et ceux qui ont un goût fort, par exemple, les artichauts, les poivrons ou les tomates. Bébé peut commencer à manger des fruits en compote 15 jours après les légumes. En général, tous les fruits sans sucre sont recommandés sauf le kiwi.

Dès 6 mois, bébé peut prendre un peu de viande. Il faut juste en ajouter 10 à 20 grammes  à la purée du midi. Attention, évitez la charcuterie et les abats.

Des 7 mois, la découverte alimentaire par le nourrisson se poursuit. Vous pouvez ajouter dans le repas de bébé un jus de fruit sans sucre qu’il devra boire dans la matinée. Aux légumes du midi, on peut ajouter 20 grammes de poisson ou un demi-jaune d’œuf dur. Pour le goûter, un biscuit fera parfaitement l’affaire.

Dès 9 mois, bébé peut commencer à manger du fromage, des légumes cuits mais qu’il les attrape lui-même dans son assiette. Le soir, son alimentation peut être complétée avec du vermicelle ou du tapioca.

Dès 12 mois, il faut remplacer le lait 2e âge avec du lait de croissance. À cet âge, vous pouvez lui faire découvrir d’autres goûts, mais en prenant soin de respecter son hygiène alimentaire.

Facebooktwittergoogle_plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *