En vos qualités d’aidant familial, vos besoins ne seront pas les mêmes que les personnes que vous assistez. Si vous débutez dans le métier, cet article est fait pour vous.

Aidant familialComment prévenir les risques de chutes des personnes âgées?

80 % des chutes des personnes âgées se produisent à domicile. Vous devez inciter la personne âgée à ne jamais prendre de risques inutiles lorsqu’elle est seule. Proposez à sa famille d’installer un système de téléalarme qui est très utile la nuit. N’oubliez pas de poser une lampe de poche sur la table de nuit de la personne que vous assistez. Si vous avez un doute quelconque sur la vue du patient, faites-en part à sa famille et rappelez à cette dernière la nécessité d’un contrôle régulier.

Formez-vous aux gestes de premier secours

De nombreux organismes proposent des formations aux premiers secours, comme c’est le cas de la croix rouge, le corps des pompiers et même la mairie. En cas de chute, vous pourriez procurer les premiers soins à la personne âgée. Si un tel accident venait à se produire, au moment de lui administrer les premiers soins, parlez-lui afin de la rassurer. Dites-lui ce que vous prévoyez de faire. Si la personne est tombée, assurez-vous qu’elle aille bien avant d’essayer de la relever.

La consommation au quotidien

Le principe est le même pour la personne âgée et pour vous : mangez 5 fruits et légumes par jour. Les personnes âgées ont besoin de plus de minéraux et de plus de vitamines, les fruits et les légumes en sont riches. Vous aurez le choix entre les produits frais ou surgelés, crus ou cuits. Ces fruits et légumes vous donneront l’énergie nécessaire dont vous aurez besoin.
Privilégiez également les aliments céréaliers comme le pain, les pommes de terre et des légumes secs. Vous devez également prévoir 3 ou 4 produits laitiers par jour. La personne âgée doit manger selon son appétit, ne la forcez jamais à manger plus qu’il n’en faut. Pour un bon rythme au quotidien, il faut prévoir 3 repas et un goûter.

Décelez les pertes de goût et les pertes d’appétit

En prenant de l’âge, il peut arriver que les personnes perçoivent moins le goût des aliments. Cela peut être provoqué par la sécheresse de la bouche ou les dentiers en mauvais état. Régulièrement, vérifiez que la personne que vous accompagnez n’a pas besoin de consulter un dentiste.
Lorsque vous cuisinez, vérifiez que l’alimentation n’est pas trop fade ni monotone. Vous pouvez relever les saveurs en utilisant des herbes aromatiques ou des épices. Au moment de lui donner son repas, n’oubliez pas d’encourager la personne âgée. Incitez le senior à bien mâcher avant d’avaler.

Préparez ensemble vos repas

Autant que possible, concevez vos repas ensemble. Impliquez le senior dans des tâches simples et qui ne risquent pas de le fatiguer. Les moments d’échange tels que celui-ci sont bons pour vous deux. L’idéal est de lui confier la présentation décorative des plats.

Facebooktwittergoogle_plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *