La cinquantaine passée, 1 sénior sur 2 est touché par l’arthrose. Des chiffres révèlent même que près de 9 à 10 millions de Français sont touchés par cette maladie chronique.

Accompagnement d'un senior souffrant d'arthrose

Qu’est-ce que l’arthrose ?

L’arthrose est une maladie qui se caractérise par la destruction progressive du cartilage des articulations. Elle affecte essentiellement les articulations des genoux, des hanches et des mains. Bien que l’arthrose soit une maladie douloureuse, elle n’est pas du tout une fatalité. Avec un accompagnement personnalisé, il est tout à fait possible pour le sénior de vivre avec cette maladie.

L’arthrose n’est pas une maladie du vieillissement, il n’est pas futile de le noter. En effet, l’arthrose peut toucher des jeunes. En fait, la dégénération osseuse peut survenir à n’importe quel moment. Qu’à cela ne tienne, l’arthrose n’est décelée que chez les sportifs de haut niveau du fait qu’ils sollicitent beaucoup trop leurs articulations au cours des entraînements et des matchs. Par ailleurs, la douleur ressentie est plus vive chez les femmes que chez les hommes. L’arthrose, qu’importe sa forme, ne touche qu’une seule partie du corps.

Comment bien vieillir avec l’arthrose ?

L’alimentation joue un rôle primordial dans le quotidien des personnes qui souffrent d’arthrose. Les personnes qui assistent les séniors qui souffrent de cette maladie sont méticuleuses dans le suivi de leur régime. Des récentes études ont démontré que la consommation régulière de brocoli et de choux contribuerait à renforcer les cartilages des os. En effet, il semblerait que les choux synthétisent un produit qui réduit l’action de l’enzyme responsable de la destruction de l’arthrose. Les aidants à domicile et la famille doivent donc s’assurer que le sénior consomme au moins 100 grammes de choux et de brocoli.

Le sénior doit également consommer des aliments qui ont une action préventive contre la dégénérescence osseuse, à l’exemple des amandes, des noix ou de la purée de noisettes. Il doit manger régulièrement des fruits de mer, du seitan, du tofu, de la myrrhe, du curcuma et des épices. Bien entendu, la cuisson de ces aliments doit être faite de manière équilibrée. Les propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et les protéines animales peuvent soulager l’arthrose.

Faire des exercices pour éviter l’arthrose

L’arthrose n’est pas une excuse pour rester tout le temps chez soi. En premier lieu, il faut souligner que le surpoids est à l’origine de cette maladie. Les kilos en trop malmènent les genoux et les hanches. Avoir une physique svelte contribue à diminuer les risques d’arthrose et par la même occasion le vieillissement prématuré du corps.

Si l’arthrose est confirmée, perdre du poids est une nécessité. Quel que soit son âge, le sénior doit essayer de rester actif, mais il devra prendre soin de ménager ses articulations. Les genoux doivent être bien pliés au moment de porter des charges lourdes. Le sénior ne doit pas s’avachir dans le fauteuil, mais toujours se tenir bien droit. L’assistance doit être quotidienne jusqu’à ce que les personnes âgées puissent assimiler ces gestes quotidiens.

Dans la mesure du possible, la personne âgée doit pratiquer un sport, mais pas n’importe lequel. Une activité qui lui permet d’entretenir la tonicité de ses muscles et de ses ligaments est suffisante. La meilleure activité contre l’arthrose est le tai-chi. Le sénior pourra également faire quelques minutes de marche chaque jour. Pour cela, il doit porter des chaussures de sport adaptés. Les aidants à domicile doivent toujours être présents lorsque le sénior pratique une activité.

Lorsque l’arthrose est confirmée, les personnes touchées sont tentées de soigner leurs maux avec des infiltrations. Il faut noter que les infiltrations ne se pratiquent que 3 fois par an au maximum. Elles peuvent être remplacées avec de la kinésithérapie et la médecine douce.

Facebooktwittergoogle_plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *