Lors de la grossesse, le fait de prendre l’avion peut devenir compliqué, ainsi qu’une source de stress significative. Chez Anno Santé, nous répondons aux questions les plus posées et vous aidons à partir plus sereine grâce à nos conseils.

Prendre l’avion est-il dangereux pour le bébé ?

Il est tout à fait compréhensible que vous vous inquiétez pour le bébé. Cependant, rassurez-vous, aucune étude n’a encore révélé un quelconque risque pour votre enfant. En effet, les idées reçues sont fausses : la pressurisation de la cabine ne provoque aucune incidence sur la santé du fœtus, et ne déclenche pas non plus d’accouchement prématuré.

Le détail véridique qu’il faut savoir, c’est que les gros avions sont davantage pressurisés que les petits. Par conséquent, le corps de la future maman se voit obligé de travailler plus en raison du manque d’oxygène dans l’appareil. En réalité, ce voyage serait plus compliqué pour la maman étant donné qu’il accentuerait probablement les nausées et la fatigue rencontrés naturellement durant les premiers mois.

En tous les cas, il est essentiel avant tout voyage de prendre rendez-vous avec un gynécologue. Il pourra alors vous conseiller au mieux, notamment en cas de problème de santé : diabète ou hypertension artérielle

Voyager en avion en fin de grossesse

Durant le premier trimestre, il n’est pas déconseillé de prendre l’avion. En revanche, il est possible que les sensations dues aux premiers mois soient décuplées. Le deuxième trimestre est surement le meilleur pour voyager. Il est en effet beaucoup moins fatiguant et contraignant de se déplacer en avion entre la 14ème et la 27ème semaine.

Néanmoins, le troisième trimestre de grossesse s’avère plus délicat. La pressurisation de l’avion et la position assise peuvent considérablement ralentir la circulation sanguine. Ainsi, certaines complications peuvent subvenir, telles que l’hypertension ou une anomalie du placenta. Après le huitième mois, il est alors déconseillé aux femmes enceintes de voyager en avion.

Nombre de compagnies aériennes demandent donc un certificat du gynécologue afin de vous autoriser à entrer dans l’appareil. Il est important que vous ne soyez pas sur le point d’accoucher. C’est pourquoi la date prévue de la naissance est primordiale.

Comment être confortable dans l’appareil ?

Vos billets sont pris, le feu vert du gynécologue obtenu, vos valises bouclées, il ne vous reste plus qu’à embarquer ! Nous vous offrons alors nos trois meilleurs conseils pour vous sentir à l’aise durant le voyage.

  1. Porter de jolis bas de contention

Les bas de contention sont indispensables : ils permettent d’éviter les risques de phlébite ou de thrombose, et favorisent une bonne circulation sanguine. L’astuce : enfilez les bas avant de vous lever, le jour du départ. Par ailleurs, des petits massages pendant le vol peuvent également être bénéfiques.

  1. Se mettre à l’aise

Afin de soulager vos pieds gonflés, enlevez vos chaussures le temps du vol. D’autre part pensez à porter des chaussures confortables et faciles à mettre. En effet, à la sortie de l’avion, vos pieds risquent de ne plus rentrer dans vos souliers !

Portez des vêtements amples et larges, que vous connaissez et dans lesquels vous vous sentez confortable.

  1. Ne pas rester assise et se déplacer

La position assise risque de ne pas être confortable à la longue. Prenez donc le temps de circuler dans les couloirs de l’avion afin de faire circuler votre sang et amoindrir le sentiment de jambes lourdes.

Bien sûr, il est également important de vous hydrater, d’éviter les repas trop copieux et de vous détendre le plus possible ! Regardez un film, lisez un livre et écoutez votre playlist préférée.

Facebooktwittergoogle_plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *